fikes-universe

Vous êtes atteints de la folie des fictions? Vous aimez en lire et/ou en écrire? Bah vous êtes à la bonne adresse =D! Vous trouverez une tonne de choix de styles, de thèmes... Vous aurez ici ce qu'il vous faut! ^^. Maintenant... il ne manque plus que vos
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Fanfiction] Hallie & cie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuum Scarlett
Admin
Bleuum Scarlett

Messages : 106
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 26
Localisation : Mon dieu, où je suis? DANS LES BRAS DE LA MOUFETTE ÉLECTROCUTÉE, ÉVIDEMENT =)

[Fanfiction] Hallie & cie. Empty
MessageSujet: [Fanfiction] Hallie & cie.   [Fanfiction] Hallie & cie. Icon_minitimeJeu 29 Jan - 22:55

Ceci est une fiction que j'ai commencé cet été, elle n'est toujours pas terminée, mais elle est bien entamée je crois.

Il y aura: Hétéro, NCS (viol), Comédie (à profusion, peut-être pas, mais quand même une certaine touche), avec du drame surement...

Un petit prologue pour se mettre dans le bain? Allez, je vous écris ça Wink


Prologue


Los Angeles... la ville où j'ai passé toute ma vie jusqu'à maintenant, la ville que je quittes aujourd'hui dans la voiture d'une gentille dame qui dit être une assistante sociale. Je ne sais pas ce qu'ils vont faire de moi, ou je vais vivre. On m'a dit que tout irait bien... je ne sais même pas ce qu'ils veulent dire par là. Veulent-ils dire que ma vie va redevenir comme elle était? Ou alors insinuent-ils que mon mode de vie - celui que papa m'a imposé - n'est pas considéré « bien »? J'imagine et espère que c'est la deuxième option. Je ne cache pas que je ne suis pas heureuse. J'ai tout le temps mal, j'ai toujours faim et surtout, j'ai une peur atroce de la nuit. Si vous n'avez pas vécu ce que moi j'ai vécu, vous ne pourrez jamais comprendre.


Je me prénomme Hallie, j'ai douze ans et je suis désormais complètement seule au monde.




Alors, vous en pensez quoi? J'envoie le premier chapitre ou vous ne voulez rien savoir x'D? =D
Bon, le prologue est minuscule, mais je l'ai écrit sur le tas, comme ça, parce que je n'en avais pas encore écrit un x'D. Bref =)

_________________
[Fanfiction] Hallie & cie. Deyzshowhh8
And this is.... The Deyz' Show!!!

«We are here tonight,
Leave the world aside,
I see you shinning bright,
Raise your hands toghether.
Chaos all around,
Why we're going down,
Let's stop fearing now,
Raise your hands toghether!»
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-vampire-mates-x.skyrock.com
Teufel-x-X

Teufel-x-X

Messages : 18
Date d'inscription : 29/07/2008
Age : 27

[Fanfiction] Hallie & cie. Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] Hallie & cie.   [Fanfiction] Hallie & cie. Icon_minitimeDim 15 Mar - 12:24

Ho ba tu peux envoyé la suite hein! xD
Parce que le prologue est vraiment super bien.
Bravo pour ce que t'as écris! =)
-Ca faisait longtemps que j'étais pas venu pardon =S-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleuum Scarlett
Admin
Bleuum Scarlett

Messages : 106
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 26
Localisation : Mon dieu, où je suis? DANS LES BRAS DE LA MOUFETTE ÉLECTROCUTÉE, ÉVIDEMENT =)

[Fanfiction] Hallie & cie. Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] Hallie & cie.   [Fanfiction] Hallie & cie. Icon_minitimeSam 15 Aoû - 1:50

Chapitre 1


Je me lève péniblement ce matin. J'ai sacrément mal dormi. En fait, je suis toute raquée, c'est plutôt ça le problème. Je m'appelle Hallie-la-fille-qui-fait-pas-attention-à-son-corps-parce-qu'elle-n'en-a-rien-à-foutre-jusqu'à-ce-que-ça-lui-fasse-trop-mal. Exemple? Dernièrement, j'ai décidé de me mettre au sport. Jusqu'à maintenant, ça va. Sauf que hier j'ai exagéré, je me suis défoncée. Bon, j'avais une excuse, je me défoulais. Les jumeaux m'avaient encore fait chier et puisque leur parents sont plutôt sympa, je me retiens de faire quoi que ce soit qui me ferait changer de famille. Ma première année en famille d'acceuil, je ne faisais que ça, des bêtises, mais surtout si je détestais les parents. Vous savez, je suis pas si débile ou rebelle que ça. On m'a mise en famille d'acceuil pour que j'aie des "parents" corrects -et je remercie l'assistante sociale pour ça!-, alors je vais m'arranger pour en avoir, des vraiment corrects. Ça me fait penser que "mon" assistante sociale m'a déjà dit: «T'es vraiment un cas, Hallie! Je ne suis jamais tombée sur une fille qui voulait vraiment être placée dans une autre famille!» Ah, c'est moi aussi, Hallie-la-fille-qui-veut-être-une-fille-bien-et-saine-d'esprit-même-si-elle-est-mal-partie. Revenons au sujet de départ; mon réveil douloureux.

TOC TOC TOC

«Hallie? T'es debout?»

Elle, c'est Suzann, ma tutrice. Un vrai cadran cette femme! Toujours à l'heure, ne manque jamais un rendez-vous. Elle n'a pas besoin d'agenda, parce qu'elle a aussi la fonction «calendrier» intégrée. J'vous ai dit que je l'adorais? Oui, bon, j'suis pas toujours sympa avec elle, mais elle, oui.

«Oui oui, j'me lève là...»

Satisfaite de ma réponse, elle va réveiller ses fils, autrement plus difficiles à lever que moi. Bah ouais, eux, ils s'appellent respectivement Bill et Tom-les-fatigants-bougons-au-réveil-et-emmerdants-le-jour-encore-plus-le-soir. Et vous savez quoi? Ils adorent ME faire suer. Alors pour moi, c'est plutôt pénible, surtout que je suis toujours avec eux. Le matin quand Suzann va nous porter à l'école, toute la journée à l'école parce que nous sommes dans le même groupe -c'est "mon" assistante sociale qui a pensé que ça m'aiderait. Elle avait raison mais bon-, ainsi que toute la soirée! Je vais faire une overdose de jumeaux, si ça continue! M'enfin. Je finis par lever mon gros cul de mon lit. Péniblement, je vais à mon miroir pour voir mon affrosité matinale. Cheveux emmêlés, frange toute croche, les yeux un peu cernés et... oh beurk! une trace de bave séchée! Oh et sans parler de mon oreiller étampé sur ma joue droite. Allez, viens voir maman, petite brosse adorée! Voilà, comme ça, j'ai déjà moins l'air d'un zombie. Ah, et la trace de bave, aux oubliettes! Voilà, je suis présentable pour le déjeuner. Je pose ma main sur ma poignée de porte quand je sens un léger courant d'air au niveau de mes cuisses. Merci bien, fenêtre que j'ai oublié de fermer hier! Bah ouais, l'idiote allait aller déjeuner en sous-vêtements! Ah tiens, j'vous présente Hallie-tête-en-l'air. Vous trouvez, vous aussi que son nom est court? J'avais pas d'inspiration, désolée. M'enfin, je m'empares de mon bas de pyjama, l'enfiles et sors enfin de ma chambre. Je descends au rez-de-chaussée et vais à la cuisine. Les jumeaux y sont déjà, la tête encore dans leur lit, apparament. Pour ma part, je suis déjà plutôt réveillée. Je salues tout le monde, je ne peux pas ne pas être polie au déjeuner ou à n'importe quel repas.

« Bonjour la puce! Bien dormi? me demande Jörg
- Oui oui... mettons que j'aurais juste pas dû faire de la muscu' hier...!
- Oh alors tu vas devenir la femme la plus forte d'Allemagne? me lance-t-il sur le ton de la plaisanterie.
- Non! J'veux simplement me garder en forme. »

C'est bien mal connaitre Jörg que de croire qu'il arrêterait ses blagues comme ça! Au moins, ses vannes sont plutôt marrantes, comparées à celles de ses fils.

« Allez allez, les Zombies! Allez vous préparer, on part bientôt pour l'école! s'exclame Suzann, aussi énergique que toujours.
- Pas envie..., marmonnent en choeur les jumeaux.
- Bon, très bien dans ce cas! Tout le monde dans la voiture, les gens croiront juste que c'est une nouvelle mode que de se balader en pyjama des Calinours et de Bob l'Éponge! »

Impitoyable. Voilà, cette femme est mon idole. Ses paroles ont l'effet d'une bombe; les garçons semblent beaucoup moins endormis tout à coup. Ayant fini mon bol de céréales, je remonte direct à ma chambre pour m'habiller, tandis que les garçons ne cessent d'argumenter avec leur mère, vous savez le genre d'ados typiques qui ont honte de leurs parents...!

[Ellipse]


Nous descendons de la voiture et nous nous dirigeons vers l'école. Aussitôt dans la cour, Tom s'en va rejoindre sa gang de "fresh", comme je les appeles. Une fille va directement se coller à lui, arrachant un soupire exaspéré à Bill.

« Euh... j'ai dû manquer un épisode mais... aux dernières nouvelles, tu sortais pas avec elle?, que je demandes à Bill.
- Oui, mais tu sais, il parait que mon frère est bien meilleur au lit que moi », soupire-t-il.

Silence. Ne sachant pas quoi dire, je fixes mes chaussures. Ah tiens, elles sont pas mal jolies aujourd'hui! Bill aperçois sa bande, me dit un rapide «À plus tard!» et files rejoindre ses amis. Bon bah, je me retrouves seule, comme tous les matins. C'est pas que c'est chiant, mais... si, un peu, mais juste un peu hein! En plus, ça fait un an que je suis ici et je n'ai encore aucuns amis. Je sais que je ne suis pas sociable, mais à ce point là? Ou alors, c'est un autre de Leurs coups stupides. Non, ils ne sont pas aussi... "bitches" pour me faire ça. Ah tiens, y'a Bill qui se ramène. Qu'est-ce qu'il me veut?

« Hallie? Ça te dirait de venir avec nous? me demande-t-il.
- Bah j'veux pas déranger, et puis, j'les connais pas, tes amis!
- Je vais te les présenter, allez, viens! À moins, bien sûr, que tu préfères rester plantée là...
- Roh c'est bon, je viens.»

Il me prend par la main et m'ammène vers sa bande d'amis. Bill fait les présentations. Je salues Gustav, Georg, Frank et Andréas et ils font de même. Ils se remettent à discuter comme si j'étais pas là. Sympa. J'pourrais foutre le camp qu'ils ne le remarqueraient même pas.

« Au fait, Hallie, tu viens d'où? me demande Gustav.
- Euh.. hein?
- Bah ouais, Bill nous a dit que tu venais pas d'Allemagne. Tu viens d'où alors?
- C'est vrai qu'elle a un accent...
- Ouais, mais ça me dit rien, comme accent. C'est pas français, c'est pas anglais non plus... »

Et ils continuent comme ça à énumérer, sans vraiment me laisser parler.

« Hey! Wow, fermez-la un peu! Vous lui posez une question, mais vous la laissez même pas répondre!, intervient finalement Bill.
- Oh oui, désolé Hallie! Donc, tu nous viens d'où comme ça?
- Bah en fait... Avec mon.. père, on habitait à L.A.
- L.A.? L.A. comme Los Angeles!? s'exclame Andréas, les yeux ronds comme des billes.
- Euh... ouais...
- Ouah, alors ça devait être vraiment cool! T'habitais près de la plage?
- Non... en fait, on en était vraiment loin, parce qu'en fait, on était pas si riches que ça, tu vois. Donc c'était vraiment ennuyant.
- Oh.. Bah dommage, parait que y'a de sacrées belles filles là-bas! Au fait, il faisait quoi ton père? Parce qu'il faut quand même avoir pas mal d'argent pour vivre là...!
- Eh bah ça, tu vois, ça te regarde en aucun cas. » dis-je d'un ton sec.

Je n'aime pas parler de mon père. Parce que, voyez-vous, ça me rapelle des tonnes de souvenirs que j'aurais préféré, au mieux, n'avoir jamais vécus, au pire, avoir complètement oubliés. Mes yeux commencent à me piquer. Ah non, alors là, non! Je ne vais pas pleurer devant eux!

« Bon ben.. je.. j'vais y aller. À plus tard, Bill...
- Où tu vas?
- T'inquiètes, j'vais pas sécher les cours, si c'est ce que tu penses. »

Et je tournes les talons. Je vais m'asseoir au pied d'un grand arbre. J'ai bien le temps de rédiger du n'importe quoi pour le cours de maths, non? Je sors donc mon cahier et le manuel et tente de faire quelques exercices, pour me changer les idées. Bordel, mais pourquoi y'a fallu qu'ils me parlent de mon père, aussi? Ah, ben bonjour, Hallie-la-foutue-pleurnicharde-fatigante! Comment ça va ce matin? Oh mais oui hein, quelle question! Je sais, j'suis pathétique.

« Ça va, Hallie? » me demande un Bill inquiet.

Oh, mais si, ça va très bien, andouille, je pleures de joie!

« Qu'est-ce que tu m'veux?
- Si tu pleures à cause des gars ou à cause de ce qu'ils ont dit, fais pas attention, ils savaient pas..
- C'est pas à cause d'eux, t'inquiète. »

Bill, qui jusqu'à présent se tenait accroupi devant moi, s'assoit à côté de moi. Je détourne le regard. Je déteste que les gens me voient pleurer.

« Hey, t'as plus à t'en faire, Hallie. C'est fini tout ça, c'est derrière toi, peu importe ce que tu as vécu. Laisse-toi aller, maintenant, d'accord? Personne te jugeras... »

Son ton est doux et surtout réconfortant. Sentant mes larmes redoubler, je cache aussitôt mon visage dans mes bras. Bill m'attires vers lui et me sers dans ses bras. Je déteste que les gens vois Hallie-la-foutue-pleurnicharde-fatigante. Je détestes cette Hallie-là. Ah mais ouais, c'est clair. Et puis j'me déteste moi, tout court. Et j'le déteste Lui. Et je déteste la Terre entière de l'avoir laissé me faire... tout ça. Merde, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça, aussi, hein? J'suis venue au monde, c'est pour ça qu'Il m'a fait ça? Oh mais putain, tu vas te la fermer, Hallie, oui?

« Le connard.. j'le déteste... j'vais le tuer, tu vas voir... il rira moins...!
- Shhht... ça va aller, c'est fini...
- Il avait pas l'droit... t'entend? IL AVAIT PAS L'DROIT!!
- Je sais... chuuuut, calme toi, ça va aller... »

Après quelques minutes et des dizaines de paroles réconfortantes, je finis par me calmer. Je me décolles de Bill et essuie vite fait mes joues mouillées. J'ai honte en fait..!

DING DONG!!

« Je.. désolée...
- T'as pas à t'excuser, si ça t'as fait du bien, c'est ce qui compte! »

Il me sourit. Je peux pas m'en empêcher, je réponds à son sourire timidement. Je suis pas du genre timide, mais en fait, ça dépend des occasions. Bill se lève et me tends la main pour m'aider à me relever. On se dirige ensuite ensemble à l'intérieur du bâtiment pour aller à notre premier cours. Yahoo, vive les maths. Et vive le sarcasme, surtout.


Alors? Smile

_________________
[Fanfiction] Hallie & cie. Deyzshowhh8
And this is.... The Deyz' Show!!!

«We are here tonight,
Leave the world aside,
I see you shinning bright,
Raise your hands toghether.
Chaos all around,
Why we're going down,
Let's stop fearing now,
Raise your hands toghether!»
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-vampire-mates-x.skyrock.com
Teufel-x-X

Teufel-x-X

Messages : 18
Date d'inscription : 29/07/2008
Age : 27

[Fanfiction] Hallie & cie. Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] Hallie & cie.   [Fanfiction] Hallie & cie. Icon_minitimeLun 17 Aoû - 12:21

Un premier chapitre à la hauteur de ton prologue croustillant =D
Hâte de pouvoir lire la suite.
Bisous et merci pour cette agrèable lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Fanfiction] Hallie & cie. Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] Hallie & cie.   [Fanfiction] Hallie & cie. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] Hallie & cie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fanfiction.
» [Ephron, Hallie] Le mensonge
» Fanfiction: Couple DeiSaso
» la fanfiction collective
» [fanfiction, Tsubasa Chronicle] The Blood Tears

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fikes-universe :: Vos Histoires. :: Fanfictions-
Sauter vers: